Nos avis clients


Actualités


LA GALERIE RECRUTE

La Galerie de l’Immobilier est une agence indépendante créée en janvier 2017.

Notre agence est spécialisée dans la vente et la location de biens sur le centre Toulousain.

Nous recherchons un/une collaborateur/collaboratrice statut agent commercial pour répondre au développement de notre activité.

Commercial(e) dans l’âme, vous souhaitez intégrer une structure à taille humaine, dynamique et en pleine croissance, où l’effort est encouragé et reconnu et où l’on vous donne les moyens de réussir dans ce métier.

 Envoyez votre candidature sur contact@lagaleriedelimmobilier.com

Les Ramblas Jean Jaurès nouveau lieu de vie pour fin 2019
Le projet d’aménagement de ramblas sur les allées Jean-Jaurès est lancé. Objectif : un nouveau lieu de vie dans la ville fin 2019. Les travaux démarrent le 3 juillet 2017, menés de front avec la construction du parking en haut des allées. La circulation est maintenue.

Le projet fait partie de l'aménagement de Toulouse Centre 2015-2020

 

Le projet d'aménagement des allées Jean-Jaurès en ramblas s'étend du boulevard de Strasbourg au canal du Midi, sur 600 mètres de long et 60 de large, pour un coût de 20 millions d'euros (en dehors du parking à la charge d'Indigo).  

Une esplanade centrale de 17 mètres de large

Toulouse aura donc ses ramblas,  du nom de ces avenues dotées d‘une grande esplanade centrale entourée de voies de circulation.
Le projet sur les allées Jean-Jaurès prévoit une promenade centrale,  légèrement surélevée pour la sécurité, de 17 mètres de large, agrémentée d'espaces verts  et de zones piétonnes minérales.
Une métamorphose pour ces allées jusque-là dotées de 6 voies de circulation et peu propices à la promenade piétonne avec des trottoirs de seulement 4 mètres de large.

Vue des allées Jean-Jaurès actuellement © Patrice Nin

Plus de place pour les piétons

Avec ce réaméngement, l'espace dédié au piéton prend de l'ampleur : près de 50% des allées lui est réservée (contre 1/6 seulement aujourd'hui) sur l'esplanade centrale et de part et d'autre des voies de circulation. La grande esplanade centrale sera plutôt dédiée à la promenade et les trottoirs des deux côtés plutôt dédiés à l'activité commerciale et aux terrasses. « Les activités et les usages sur les allées vont changer et vont évoluer avec le temps » ajoute Joan Busquets.  

Un trait d'union entre la gare et le centre-ville

Les allées Jean Jaurès deviendront aussi un trait d'union naturel entre le centre-ville réaménagé et la gare Matabiau.  Un axe stratégique entre le projet urbain Toulouse Centre et le projet Toulouse EuroSudOuest, la rénovation de la gare Matabiau et l'aménagement de la rue Bayard.

Enfin les allées seront encore plus connectées au centre-ville par la création d'un nouvel accès à la station de métro Jean-Jaurès, (escaliers, escalators et ascenseurs) depuis le centre des allées. Il sera aménagé sur le même principe que l'accès à la station existant au centre des allées Franklin Roosevelt, de d'autre côté du boulevard de Strasbourg.

Vue latérale des allées Jean Jaurès © B BAu

Les travaux

Après les travaux de réseaux, les travaux de surfaces démarrent le 3 juillet 2017.

Les allées sont limitées à une vitesse de 30km/h entre le boulevard de Strasbourg et le boulevard de Bonrepos dans les deux sens de circulation jusqu'à novembre 2019.

La circulation maintenue durant les travaux

L'aménagement des ramblas va de pair avec la création d'un nouveau parking en haut des allées Jean Jaurès dont le chantier a lieu en même temps.  Durant les travaux, l'objectif est de réduire au maximum les nuisances et de conserver la circulation dans chaque sens.

En parallèle également démarrent les travaux de doublement de capacité de la ligne A de métro

Source toulouse metropole

Les Dates clés de Toulouse Métropole

Les dates fondatrices de la Métropole

1992 : District du Grand Toulouse formé par 13 communes :  Balma, Beauzelle, Blagnac, Castelginest, Colomiers, Cornebarrieu, Cugnaux, L'Union, Mondonville, Quint-Fonsegrives, Saint-Orens de Gameville, Toulouse et Tournefeuille.

2001 : création de la communauté d'agglomération du Grand Toulouse qui s'élargit à 21 communes (se rajoutent  Aucamville, Aussonne, Brax, Fenouillet, Saint-Alban et Seilh); puis à 25 en 2003 (Fonbeauzard, Gagnac-sur-Garonne, Launaguet, Pin-Balma).

2003 : 23 communes

2009 : la communauté d'agglomération du Grand Toulouse devient la communauté urbaine.

2011 : la Communauté urbaine du Grand Toulouse  comprend 37 communes avec 12 communes supplémentaires : Aigrefeuille, Beaupuy, Bruguières, Dremil Lafage, Flourens, Gratentour, Lespinasse, Mondouzil, Mons, Montrabé, Saint-Jean et Saint-Jory).

2012 : la communauté urbaine du Grand Toulouse devient communauté urbaine Toulouse Métropole.

2015 : la Communauté urbaine devient Métropole.

2016 : le transfert d'équipements

Reconnaissance de l'intérêt métropolitain des équipements suivants :

  • l'orchestre national et le théâtre du Capitole
  • le théâtre national de Toulouse la Cité
  • le Muséum d'histoire naturelle et les jardins de la Maourine
  • la Cité de l'espace
  •  le Zénith
  • le Stadium
  • le Palais des sports
  • le Quai des savoirs
  •  la Piste des Géants
  • L'hippodrome
  • le circuit Daniel Pescheur
  • l'observatoire de Jolimont

 Les nouvelles compétences

  • service des pompes funèbres
  • élaboration et suivi du Plan de mise en accessibilité des aménagements des espaces publics

2017 : Transfert de compétences

> Transfert de compétences du Département (sur le territoire de Toulouse Métropole)

  • Le Fonds de solidarité Logement (FSL)
  • Le fonds d'aide aux jeunes (FAJ)
  • La prévention spécialisée
  • La voirie départementale située sur le territoire métropolitain, soit 550 km de voirie et 142 ouvrages d'art

> Transfert de 11 cimetières toulousains

> Rattachement de l'office public "Habitat Toulouse" à Toulouse Métropole

Source toulouse metropole

Résiliation de l'assurance emprunteur : qui seront les grands gagnants?

Depuis le 1er janvier 2018, tous les emprunteurs ont la possibilité de changer d'assurance de prêt à chaque date d'anniversaire de leur contrat. Mais ont-ils vraiment intérêt à le faire? Selon un courtier en crédit, les grands gagnants seront surtout les jeunes.

(LaVieImmo.com) - les emprunteurs se frottent les mains. Le Conseil constitutionnel vient de valider le principe d'une résiliation annuelle de l'assurance emprunteur. Ainsi, depuis le 1er janvier, tous ceux qui ont souscrit un crédit immobilier ont la possibilité de changer leur assurance de prêt à chaque date anniversaire de leur contrat, avec des milliers d'euros d'économies à la clé. Selon une récente étude, plus de la moitié envisage de faire jouer la concurrence en 2018.

les banques, qui détiennent 80% du marché de l'assurance emprunteur, sont donc sur le qui-vive. "Après la vague de renégociations des taux de crédit, nous allons assister cette année à la renégociation de l’assurance de prêts, estime Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer. "Dans certaines d'entre elles, plus d’un tiers du stock de contrats de prêts pourrait être concerné par la résiliation annuelle", précise le courtier en crédit.

Un rush qu'a effectivement constaté le site Magnolia.fr, spécialisé dans l'assurance emprunteur. "Depuis le 1er janvier, les demandes de renégociations ont quadruplé", confirme Astrid Cousin, porte-parole du comparateur en ligne Magnolia.fr.

Les jeunes ont tout à y gagner

Mais qui va le plus en profiter? "Les seuls qui ont vraiment intérêt à changer d'assurance sont essentiellement ceux ayant souscrit un crédit récemment -les jeunes notamment- car ce sont eux qui comparent le plus et pourront avoir une offre plus avantageuse. Il y a aussi ceux qui avaient des professions à risque, et qui ont depuis changé de métier, ou qui sont aujourd'hui guéris d'une maladie", souligne Sandrine Allonier.

Pour les autres, ce sera au cas par cas. "Les banques vont proposer des tarifs sur mesure, en fonction des profils", insiste de son côté Astrid Cousin. Une chose est sûre, elles vont tout faire pour garder leurs clients afin de préserver leurs marges, déjà affaiblies par des taux d'intérêt qui restent bas. En revanche, nombre d'emprunteurs n'auront d'autre choix que de résilier leur contrat et opter pour une assurance moins chère que celle proposée par leur banquier.

Source la vie immo

Nouvelle news

Jean-Marc Torrollion, Président de la FNAIM annonce un volume record de ventes.

  • La Galerie de l'Immobilier
  • 160, Grande Rue Saint Michel
  • 31400 TOULOUSE
  • Mentions Légales
  • Politique de protection des données
  • Notre barème d'honoraires 
  • Accès Propriétaire

Afin de vous offrir un confort de lecture permanent, depuis votre PC, votre tablette ou votre smartphone, notre site s’adapte automatiquement aux différents types d'écrans